picto_fleche_gauchepicto_fleche_droite

 

 

MARS
Jeudi 24, vendredi 25 : 20 h

                           PETIT-QUEVILLY            THÉÂTRE DE LA FOUDRE

 

Comédie musicale folle et grinçante

La pièce, composée de trois parties à la fois jouées et chantées, explore le fonctionnement d’un groupe à différentes échelles : en partant de la plus petite – la cellule familiale un soir de Noël – et en agrandissant peu à peu le cercle. Ces questions sur la liberté de l’individu à l’intérieur de la famille, du collectif, de la République, sont traitées ici avec un humour caustique. Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier, qui excellent dans ce registre, ne pouvaient rater l’occasion de s’emparer de cette pièce. Un terrain de jeu idéal pour les irrésistibles acteurs et musiciens qui nous entraînent dans une sorte de comédie musicale folle et grinçante. Une satire impitoyable des contradictions de l’être humain tiraillé entre l’envie d’appartenir au collectif et l’envie de s’en détacher.

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la présentation du vendredi 25 mars.

Durée : 1h45
Tarif plein :  18 €
Tarif réduit :  13 €

RÉSERVATION EN LIGNE

 

 

Texte Martin Crimp – Mise en scène Elise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo – Texte français Philippe Djian chez L’Arche éditeur – Avec Marcial Di Fonzo Bo, Katell Daunis, Claude Degliame, Kathleen Dol, Frédérique Loliée, Pierre Maillet, Jean-François Perrier, Julie Teuf – Et les musiciens Etienne Bonhomme, Baptiste Germser, Antoine Kogut – Scénographie Yves Bernard – Création lumières Bruno Marsol – Création musique  Etienne Bonhomme, Baptiste Germser, Antoine Kogut – Dramaturgie Leslie Kaplan – Construction décor Les ateliers de la Comédie de Saint-Etienne

 


Production déléguée 2015 : Comédie de Caen / CDN de Normandie – Production originale : Théâtre des Lucioles – Coproduction : Les Subsistances / Lyon, le Théâtre National de Chaillot / Paris, le Comédie de Saint-Etienne / CDN, le Festival Delle Colline Torinesi / Turin – Avec le soutien du DIESE ♯ Rhône-Alpes, du Fonds d’insertion de l’ESTBA financé par le Conseil régional d’Aquitaine,  et du 104 / Paris.


Dans la République du bonheur