picto_fleche_gauchepicto_fleche_droite

 

 

FÉVRIER
mardi 3, mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6 : 20h

                             ROUEN          THÉÂTRE DES DEUX RIVES

 

 

Théorie du complot

Quel est le lien entre un groupe activiste clandestin en pleine dissolution, une équipe de scénaristes de série télé et une grande puissance aux prises avec un danger menaçant la sécurité intérieure du pays ? Un seul nom : George Kaplan. Multipliant les références, Frédéric Sonntag s’amuse brillamment en jouant avec la théorie du complot, tout au long de ce spectacle malin et captivant.

Le spectacle se présente sous la forme de trois séquences, trois histoires qui, dans un premier temps, ne semblent être reliées que par un seul nom : George Kaplan. Un nom qui est au centre de chacune d’elles :
Séquence 1 : un groupe d’activistes qui a inventé une identité collective fantôme nommée George Kaplan se réunit pour tenter de se mettre d’accord sur la nature de ses activités.
Séquence 2 : un groupe de scénaristes engagés par un mystérieux client se réunit pour une séance de « brainstorming » autour d’un concept de série ou de film dont le héros doit se nommer George Kaplan.
Séquence 3 : un gouvernement invisible d’une grande puissance aux prises avec un danger qui menace la sécurité intérieure du pays (danger qui se présente sous le nom de George Kaplan) se réunit pour tenter d’en percer le mystère et pour établir un plan d’action contre lui.
Voilà donc une pièce sur les enjeux politiques des mythes et des récits, sur le rôle du café (et de la bière) dans le bon déroulement des réunions, sur l’influence d’Hollywood dans notre représentation de la géopolitique mondiale, sur la participation d’Alfred Hitchcock à un complot international, sur la guerre de l’information et la manipulation des foules, sur une poule qui peut sauver l’humanité, sur un nom qui pourrait changer la face du monde !
Une comédie sur les relations du pouvoir avec le spectacle, de la fiction avec la politique.

Rencontre avec l’équipe artistique le mercredi 4 février à l’issue de la représentation.

durée 1h35
tarif plein : 14€
tarif réduit : 9 €

 

texte et mise en scène
Frédéric Sonntag
le texte
George Kaplan
est édité aux Éditions Théâtrales
avec
Lisa Sans, Fleur Sulmont, Alexandre Cardin, Florent Guyot, Jérémie Sonntag
création
vidéo
Thomas Rathier
création musicale
Paul Levis
création lumière
Manuel Desfeux
scénographie
Marc Lainé
assisté
d’Aurélie Lemaignen
costumes
Luce Noyer
régie générale
Bertrand faure
régie lumière
Manuel Desfaux, Maëlle Payonne, Simon Fritschi
régie son
Bertrand Faure
Raphaël Dupleix
régie vidéo
Thomas Rathier
administration, production
Claire Lonchampt-Fine (Bureau FormArt)
équipe films
chef opérateur
Antoine Parouty
assistant chef opérateur
Arthur Claisse
chef décorateur
Charles Jaeger
effets spéciaux et étalonnage
Benoît De Longlée
remerciements
Amandine Dewasmes, Alain Carbonnel, Antoine Meyer, Florian Goetz, Alexandra Karamisaris, Stéphan Hélouin, Jessica Buresi, Colin Deleau, Clovis Guerrin, Paul Levis, Emmanuel Matte, et David, Jérémie, Alexandre, Damien, Nicolas, Jimmy, Adrien, Sébastien, Marie Blanche Grimonprez, Dominique Sans, Arnaud Delannoy, l’Hôtel des Ducs à Alençon, le Forum du Blanc-Mesnil, la Mairie de Blanc-Mesnil, la Ressourcerie 2mains.

 


 

Production : Compagnie AsaNIsiMAsa – Coproduction : Le Groupe des 20 Théâtres en Île-de-France, la FATP / Fédération d’Associations de Théâtre Populaire, le Forum / Scène conventionnée du Blanc-Mesnil, La Ferme du Buisson / Scène nationale de Marne-La-Vallée, la Scène nationale 61 / Alençon-Flers-Mortagne-au-Perche – Avec l’aide à la création du CNT, l’aide à la production de la Drac Ile-de-France – Cette oeuvre a bénéficié de l’aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre – Avec le soutien du Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi et de l’ADAMI – En collaboration avec le Bureau FormART – La compagnie AsaNIsiMAsa est en résidence au Forum / Scène conventionnée de Blanc-Mesnil avec le soutien du département de la Seine- Saint Denis et conventionnée par la Drac Ile-de-France. Le texte George Kaplan est édité aux Editions Théâtrales, a bénéficié d’une bourse d’écriture du Centre National du Livre et a été lauréat des Journées de Lyon des auteurs de théâtre 2012.

 

Photo Bertrand Faure