picto_fleche_gauche

picto_fleche_droite

 

LABO 1

Labo nº 1 :

carte blanche
à Alain Bézu

 

 

 

MARS
mardi 10, mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13 : 20h
samedi 14 : 18h

                             ROUEN          THÉÂTRE DES DEUX RIVES

« Enthousiaste et lucide, sensible et intelligent, fou et sage, philosophe et poète, ne délivrant ni message, ni leçon, mais ouvrant les possibles du sens : Denis Diderot ! ».
Passionné par cet auteur qui l’habite depuis 40 ans, Alain Bézu souhaite aujourd’hui mettre en scène Le rêve de d’Alembert, dialogue philosophique en trois actes, avec une troupe d’acteurs à la hauteur de ce texte, en apparence léger et frivole, mais extrêmement audacieux.

La structure de la pièce est en trois temps : un prologue, la pièce et son commentaire. Le prologue, Entretien entre d’Alembert et Diderot, pose le projet de la pièce ; la pièce Le Rêve de d’Alembert expérimente ce projet ; et l’épilogue, Suite de l’entretien, en définit la portée sociale.
Ce texte visionnaire qui conteste l’existence d’un ordre dans le monde et réfute l’idée d’un Dieu, resta inconnu au public de son temps. Ses propos matérialistes auraient probablement valu à leur auteur un second séjour au donjon de Vincennes ! Aujourd’hui, il nous apparaît comme l’un des textes les plus modernes par les thèmes qu’il aborde : il parle de désir, de sexualité, s’interroge sur l’homosexualité ou le mélange des espèces. Notamment dans Le Rêve, où, entre Julie de l’Espinasse et Bordeu, les propos galants se mêlent aux réflexions sérieuses, la quête intellectuelle s’érotise dans un jeu de séduction, de découvertes, de surprises…
Avec Le Rêve de d’Alembert, Alain Bézu inaugure le cycle des « labos » mis en place par le CDN. Le temps d’une résidence de trois semaines, ces labos donnent à une équipe artistique les moyens techniques et financiers de présenter un projet loin de tout formatage. Une invitation offerte au fondateur du Théâtre des deux rives, un rendez-vous symbolique cette première saison du CDN.

Rencontre avec l’équipe artistique le mercredi 11 mars à l’issue de la représentation.

durée 2h
tarif : 5 €

d’après
Denis Diderot
adaptation
Alain Bézu
Hervé Boudin
mise en scène
Alain Bézu
illustration musicale
Dominique Debart
lumières
Éric Guilbaud
images
Laurent Mathieu
costumes
Mylène Berthaume
avec
Luce Mouchel – Mademoiselle de Lespinasse
Vincent Berger – Le médecin Bordeu
Olivier Saladin –  D’Alembert
Hervé Boudin – Diderot
au clavecin
Philippe Davenet
attaché de presse
Éric Talbot

 


 

Résidence de production au Centre dramatique national de Haute-Normandie – Partenaires : Drac de Haute- Normandie, Région Haute-Normandie, Département de Seine-Maritime, Ville de Rouen