D’origine antillaise, Rébecca Chaillon passe son enfance et son adolescence en Picardie. Elle rejoint Paris pour des études d’arts du spectacle et intègre le conservatoire du XXe. Elle travaille de nombreuses années au sein de la compagnie de débat théâtral Entrées de Jeu, en tant que comédienne. Rébecca aime voyager pour créer et créer pour voyager ; ses textes sont nourris de ses pérégrinations en Martinique, en Russie, au Burkina Faso, au Mexique. Elle fonde en 2006 à Creil, la compagnie Dans Le Ventre où elle crée des pièces qui parlent de femmes, jouées par des femmes. Sa  rencontre avec Rodrigo Garcia la confirme dans son envie d’écrire pour la scène performative, d’y mettre en jeu sa pratique de l’auto-maquillage artistique et sa fascination pour la nourriture. « Je voulais raconter les histoires de ma peau, de mon ventre ». C’est ainsi que l’on pourrait présenter sa première pièce, un seule en scène, L’estomac dans la peau (lauréat CNT dramaturgies plurielles) et ses autres créations au format court. Rébecca performe pour de nombreux événements et lieux comme la Ferme du Buisson, la Scène Nationale d’Orléans. Elle collabore également avec les Lubies lors du Festival Nov’art et avec la Cie Dromosphère pour les 30’30. Elle est depuis cette saison, artiste associée au CDN de Normandie-Rouen. Nous l’avions accueillie dans le spectacle Loveless de Yann Dacosta la saison dernière. Vous pourrez à nouveau découvrir son univers dans l’une de ses propres créations : Monstres d’amour.

En savoir plus : http://dansleventre.com