FÉVRIER

Jeudi 7 et vendredi 8 à 20h

PETIT-QUEVILLYTHÉÂTRE DE LA FOUDRE

Danse hors frontières.

Ils sont onze jeunes interprètes, venus de France, Québec, Hongrie, Pologne, Ukraine, Allemagne. Ils ne se connaissaient pas avant d’être réuni·e·s par le collectif (LA)HORDE, et dansent aujourd’hui ensemble, cette danse qui leur a permis de se rencontrer : le jumpstyle. Avant tout un sous-genre de musique électronique, le jumpstyle donne naissance à une danse éponyme dans les années 1990. Elle se découvre sur Internet, se pratique seul dans sa chambre, avant d’envahir l’espace public. Dans les rues, sur les grandes places européennes, les jumpers se retrouvent, se filment, et partagent leurs performances avec leur communauté.

Le collectif (LA)HORDE s’intéresse non seulement aux spécificités de cette danse « post internet », mais questionne également le nouveau rapport au corps qui en résulte : un corps impliqué à la fois dans des espaces réels et virtuels, en 2D et en 3D. Les trois chorégraphes analysent les mouvements des jumpers, leurs jeux de jambes exaltés, leur danse frénétique, et travaille avec eux pour les intégrer à une fiction. En déployant toutes les variations que peut offrir le jumpstyle dans la danse contemporaine, TO DA BONE dit quelque chose d’une révolte intime de la jeunesse.

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du vendredi 8 février.

Tout public dès 8 ans

Durée : 1h

Tarif plein : 20 €
Tarif réduit : 15 €

→ ACHETER EN LIGNE→ ALLER PLUS LOIN
 


production (LA)HORDE
conception et mise en scène (LA)HORDE – Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
composition sonore Aamourocean
conception lumière Patrick Riou
régie générale et assistante lumière Claire Dereeper
costumes Lily Sato
regard extérieur Jean Christophe Lanquetin
avec Valentin Basset aka Bassardo (France), Mathieu Douay aka Magii’x (France), Camille Dubé Bouchard aka Dubz (Quebec), László Holoda aka Leslee (Hongrie), Thomas Hongre aka ToPa (France), Kevin Martinelli aka MrCovin (France), Viktor Pershko aka Belir (Ukraine), Nick Reisinger aka Neon (Allemagne), Edgar Scassa aka Edx (France), Andrii Shkapoid aka Shkap (Ukraine), Damian Kamil Szczegielniak aka Leito (Pologne), Michal Adam Zybura aka Zyto (Pologne)
chargé de production et diffusion Clémence Sormani


TO DA BONE – Coproduction : Charleroi danse, Théâtre de la Ville de Paris, MAC – Maison des Arts de Créteil, le manège – scène nationale de Reims, Teatro Municipal do Porto, POLE- SUD – CDC Strasbourg, La Gaîté Lyrique, Fondation BNP Paribas, DICRéAM – Dispositif pour la création artistique multimédia et numérique, Spedidam, Institut français – Convention Ville de Paris. | Soutien : Mairie de Paris, SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, Cité internationale des Arts, Liberté Living-Lab, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, DGCA – Direction générale de la création artistique.

Vous aimerez peut-être aussi…