jeudi 26 et vendredi 27 septembre à 20h

samedi 28 septembre à 18h

MONT-SAINT-AIGNANESPACE MARC SANGNIER

Monstruosité sociale

Joseph Merrick naît en Angleterre en 1862, le corps couvert de difformités. Devenu phénomène de foire, « l’homme-éléphant » est finalement accueilli à l’Hôpital de Londres et étudié par le chirurgien Frederick Treves. Depuis l’époque victorienne jusqu’à la nôtre, l’homme « monstre », celui que l’on montre, continue de fasciner.

Adapter Elephant Man aujourd’hui, c’est penser le monstre au temps présent et en donner une traduction contemporaine. La présence brute de JoeyStarr, secondé au plateau par Béatrice Dalle, traduit le pouvoir de fascination de Merrick. Le véritable héros de l’histoire n’est pas le monstre pourtant, mais celui qui lui est confronté. Le docteur Treeves, incarné par Christophe Grégoire, c’est vous, c’est nous. L’image de soi est omniprésente dans notre société, jamais la confusion n’a été mieux entretenue entre l’apparence et la valeur d’un individu. Quel sort réserve-t-on à celui qui sort de la norme ? La monstruosité se situe-t-elle du côté de celles et ceux qui la portent, ou de celles et ceux qui la nomment et la font exister ? David Bobée crée un spectacle sombre et révélateur de nos angoisses, pour mieux mettre en avant toutes les lueurs d’humanité possibles.

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du vendredi 27 septembre.

PICTO-1PICTO-AUDIODESCRIPTION-PETIT

Audiodescription le samedi 28 par Accès Culture.

Durée estimée : 2h30
À partir de 15 ans
Tarif plein : 20 €
Tarif réduit : 15 €
Soirée exceptionnelle le samedi 28 septembre :
Tarifs majorés de 4 € (majoration reversée aux Restos du cœur)

→ ACHETER EN LIGNE
 

Joseph Merrick, alias Elephant man, naquit à Leicester en Angleterre en 1862. Avant l’âge de deux ans, son corps commença de se déformer. Ses difformités croissantes le firent chasser de partout et ne lui permirent pas de garder un emploi. Admis un temps dans un hospice, il le quitta pour devenir phénomène de foire sous le nom de l’Homme-éléphant.

C’est dans ces circonstances qu’il fut découvert par le chirurgien Frederick Treves, qui étudia son cas et organisa sa prise en charge à l’hôpital de Londres grâce à une levée de fond caritative. Il finit ses jours à 27 ans, de mort apparemment accidentelle.

Treves rédigera les souvenirs de sa relation avec Merrick. En 1977, l’auteur dramatique Bernard Pomerance s’inspire de ce carnet pour composer la pièce Elephant man, dont David Bowie interprétera le rôle-titre.

En 1980, c’est le film de David Lynch qui fait entrer Elephant Man dans la culture populaire. « Je ne suis pas un animal, je suis un être humain » : la réplique culte est aujourd’hui citée par nombre de gens qui n’ont même jamais vu le film…

Histoire vraie ayant accédé au rang de mythe, le cas de Merrick a de quoi fasciner. C’est un conte cruel, qui a connu bien des avatars et dont la morale pourrait se résumer ainsi : le monstre n’est jamais celui que l’on croit. La plus spectaculaire difformité physique peut cacher un trésor d’humanité quand la conformité apparente aux critères de la normalité recèle souvent une totale monstruosité morale.

mise en scène David Bobée
texte Bernard Pomerance
traduction Pascal Colin
adaptation libre David Bobée et Pascal Colin
assistanat à la mise en scène Sophie Colleu
création lumière Stéphane Babi Aubert
scénographie Aurélie Lemaignen et David Bobée
création musique Jean-Noël Françoise
création vidéo Wojtek Doroszuk
production Yann Errera (Bemyproduction)
avec JoeyStarr (John Merrick), Christophe Grégoire (Docteur Frédéric Treves), Béatrice Dalle (Mme Kendal), Michael Cohen (Ross), Clémence Ardoin (Miss Mina Shelley), Gregori Miège (F.C. Car Gomm), XiaoYi Liu (Princesse), Radouan Leflahi (Snork), Papythio Matoudidi (Will), Luc Bruyère (Jack Webster), Arnaud Chéron (L’homme)

Production Be My Productions présente sous la direction de Yann Errera - Coproduction: CDN de Normandie-Rouen.

Logo Be My ProductionsLOGOS-COPRO