« Scarlett a disparu. Elle a disparu depuis vingt-quatre heures. On le sait parce qu’un policier vient en classe nous l’annoncer.
Il veut savoir si quelqu’un a eu de ses nouvelles.
Elle n’est plus ici, intervient une fille, peut-être moi, pour aider.
Il le sait, mais il pensait que certaines d’entre nous étaient peut-être restées en contact avec elle.
Après tout, c’était une fille de Sainte Hélène.
Après tout, les filles de Sainte Hélène sont amies pour la vie.
Il pense qu’elle va peut-être essayer de se suicider, si ce n’est pas déjà fait. Il ne le dit pas de façon aussi claire.
Il ne dit pas ça du tout.
Mais on le sait. On est des filles intelligentes.
Il ne dit pas non plus que le lundi, après qu’on l’a croisée au MacDo, toute sa nouvelle école avait vu la photo. Mais on le sait aussi. On va sur Twitter. »

Dossier pédagogique

Enseignant souhaitant travailler la pièce en classe, ou spectateur souhaitant approfondir telle ou telle question ? Un dossier pédagogique créé par l’équipe artistique est disponible : PDF, 833Ko

Collaboration entre amatrices et professionnelles

La distribution de Ces Filles-Là est intergénérationnelle et mixte avec 8 adolescentes au milieu de 12 comédiennes professionnelles. Dans chaque lieu où nous jouons, un nouveau groupe de 8 jeunes filles rejoint l’aventure et prend place sur le plateau au milieu des artistes.

Elles sont huit jeunes filles, âgées de 14 à 20 ans, issues de différents groupes et projets selon les villes. En amont de la pièce, des projets de découverte de la pièce et du jeu théâtral sont menés au sein de collèges, lycées, maisons de quartier, centres sociaux, conservatoires. 8 jeunes filles sont ensuite choisies pour devenir les « ambassadrices » des groupes et constituer le « Groupe des 8 », le « G8 ». Ces 8 jeunes filles s’engagent alors sur un travail de préparation et de répétition spécial aux côtés de Anne Courel, assistés par deux metteurs en scène : Marijke Bedleem et Benoît Peillon. Un planning de travail se met en place avec les adolescentes et les relais afin de leur permettre de commencer à travailler, répéter, entrer dans l’univers de la pièce en amont de l’arrivée des 12 comédiennes professionnelles. Lors de ces répétitions et séances d’habillages, elles apprennent le texte, la chorégraphie, préparent leurs costumes et prennent leurs mesures. Elles se saisissent de leurs rôles, de leur future place sur scène, elles s’approprient l’histoire de Ces Filles-Là.

Les 8 jeunes filles seront choisies pour venir en complémentarité des profils des comédiennes. Pour les amatrices comme les professionnelles, il ne s’agit pas de porter un rôle mais de participer à un travail de groupe réunissant des femmes de 15 à 60 ans. Ce n’est pas un spectacle classique, il est écrit comme un chœur et sa force repose sur l’énergie collective.

Compagnie Ariadne

Teaser du spectacle

Reportages