OCTOBRE

Mardi 11, mercredi 12, jeudi 13, vendredi 14 à 20h
Samedi 15 à 18h

 

                           MONT-SAINT-AIGNAN              LE REXY

 

 

Portrait sensible

Dans son travail autour des écritures de l’intime, Mohamed El Khatib apporte toujours du réel tant sur scène que dans son travail d’auteur. C’était déjà le cas avec Moi, Corinne Dadat, pièce accueillie la saison dernière, dans laquelle il faisait participer une femme de ménage rencontrée par hasard. Avec Finir en beauté, grand succès au Festival off d’Avignon 2015, cette démarche est poussée à son  paroxysme puisqu’il s’agit ici du récit de la mort de la mère de Mohamed El Khatib. Il a mis deux ans à l’écrire. À partir d’entretiens enregistrés qu’il avait commencé à mener avec elle sur les questions de la langue maternelle (l’arabe) et qu’il a poursuivis à l’hôpital après l’annonce de la maladie, il reconstruit une sorte de journal écrit à partir du 20 février 2012, jour de la mort de sa mère. C’est alors un travail de mémoire et de deuil qui débute. Un chagrin qui s’exprime entre le Maroc et la France. Seul en scène, en prise directe avec son auditoire, Mohamed El Khatib porte lui-même ce récit autobiographique, avec humour, douceur et ironie. Il en résulte un moment de théâtre bouleversant et magnifique.

La rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du mercredi 12 octobre, est traduite en Langue des Signes Française par Liesse.

 

Durée : 55 min
Tarif plein : 14 €
Tarif réduit : 9 €

Représentation du 12 octobre adaptée en Langue des Signes Française par Accès Culture

 picto LSFPICTOS-1

RÉSERVATION SUR PLACE CE SAMEDI (à partir de 17h)

texte et conception
Mohamed El Khatib
environnement visuel

Fred Hocké
environnement sonore
Nicolas Jorio


Production : Zirlib – Coproduction : Tandem Douai-Arras / Théâtre d’Arras, montévidéo – créations contemporaines (Marseille), Théâtre de Vanves, Centre Dramatique National Orléans/Loiret/Centre, Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau – Avec l’aide à la production de l’Association Beaumarchais – SACD, le soutien à la création du Festival actOral et le soutien du Fonds de dotation Porosus.
Ce texte a bénéficié de l’aide à la création du CnT.
Zirlib est un collectif porté par la Région Centre-Val de Loire, conventionné par le Ministère de la Culture / Drac Centre – Avec le soutien de la ville d’Orléans.
Mohamed El Khatib est artiste associé au Théâtre de la Ville / Paris et au CDN de Tours / Théâtre Olympia.