Nous sommes navrés de vous annoncer que Les Bonnes est complet, tous les soirs. Inscrivez-vous en liste d’attente !

mardi 26 et mercredi 27 novembre 2019 à 20h

 

ROUENTHÉÂTRE DES DEUX RIVES

Inverser les rôles

Figure majeure de la scène artistique internationale, Robyn Orlin revient cette année au CDN de Normandie-Rouen. Elle choisit de mettre en scène le texte de Genet dans son intégralité, avec le film de Christopher Miles de 1975 et trois interprètes au plateau.

Depuis sa première découverte de la pièce dans son enfance à Johannesburg, Robyn Orlin a toujours ressenti une forme d’empathie ou de fascination pour les deux sœurs au cœur de l’histoire. Au service d’une bourgeoise riche et sévère, Claire et Solange entretiennent avec elle une relation de dévotion jalouse, se transformant progressivement en haine morbide. Parodie de la tragédie classique autant que satire de la bourgeoise, la pièce croise les thématiques, et passionne Robyn Orlin, qui s’intéresse ici aussi bien à ses aspects sociaux et politiques qu’à la question du travestissement. Un grand texte, exploré dans toutes ses dimensions !

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du mercredi 27 novembre

Durée estimée : 1h15
À partir de 14 ans
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit : 10 €

→ COMPLET
 

Pour accéder au programme distribué aux spectatrices et spectateurs les soirs de spectacle, cliquez ici. (PDF, 4Mb)

Figure majeure de la scène artistique internationale, Robyn Orlin a longtemps été considérée comme l’enfant terrible de la danse sud-africaine. Formée en danse contemporaine et diplômée de l’Institut d’art de Chicago, Robyn Orlin interroge dès sa première création en 1980 les dynamiques politiques de son pays, alors sous le régime de l’apartheid. Cet engagement, ainsi qu’une constante remise en cause des formes et principes artistiques dominants continueront d’imprégner l’ensemble de son travail. Mêlant la danse au texte, à l’image et à l’objet, Robyn Orlin explore les formes théâtrales et interroge avec humour, ironie et virtuosité les méandres sociaux, politiques et culturels des sociétés. Déjà récompensée pour Naked on a goat en 1996 puis Orpheus… I mean Euridice… I mean the natural history of a chorus girl en 1998, Robyn Orlin reçoit pour Daddy, I’ve seen this piece six times before and I still don’t know why they’re hurting each other (1999) le Laurence Olivier Award de la réalisation la plus marquante de l’année. Cette pièce contribuera à la faire connaitre en Europe. We must eat our suckers with the wrappers on marque les esprits, pièce sur les ravages du SIDA en Afrique du Sud.

Robyn Orlin est accueillie en résidence longue au Centre national de la danse à Pantin de 2003 à 2005, un temps de création clos par la performance Confit de canard. Elle a mis en scène L’Allegro, il penseroso ed il moderato de Haendel à l’Opéra national de Paris, dont la première a eu lieu le 23 avril 2007. Dressed to kill… killed to dress … pour des Swenkas sudafricains a été créée en février 2008 au Festival Dance Umbrella de Johannesburg et a été présenté en tournée européenne (Paris, Liège, Luxembourg, Bruxelles, Vienne …). Robyn a créé une mise en scène de Porgy & Bess à l’Opéra Comique à Paris en juin 2008. Walking next to our shoes... intoxicated by strawberries and cream, we enter continents without knocking... met en scène les chanteurs de la chorale Phuphuma Love Minus et a été créée en février 2009 au festival Dance Umbrella de Johannesburg et reprise dans le cadre du Festival Banlieues Bleues au Théâtre Gérard Philippe de Saint Denis.

En septembre 2009 Robyn Orlin a crée une pièce au Louvre, avec huit gardiens du musée : Babysitting Petit Louis. En 2010 elle crée un solo avec le danseur de hip-hop Ibrahim Sissoko : Call it...kissed by the sun... better still the revenge of geography et reprend Daddy... au festival Les Hivernales à Avignon et à la Grande Halle de la Villette à Paris. Sa pièce sur Sara Baartman La Venus noire créée au Grand Théâtre du Luxembourg en novembre 2011, …have you hugged, kissed and respected your brown Venus today ? a fait l’objet d’une grande tournée internationale. Beauty remained for just amoment then returned gently to her starting position ... créée dans le cadre de la Biennale de Lyon en septembre 2012 fut le spectacle d’ouverture de la saison sud-africaine en France le 28 mai 2013 au Théâtre national de Chaillot.

En novembre 2013 elle crée in a world full of butterflies, it takes balls to be a caterpillar... some thoughts on falling ..., deux solos pour Eric Languet et Elisabeth Bakambamba Tambwe à La Réunion. Elle crée en 2014 dans le cadre du festival d’Avignon une pièce avec les danseurs de la compagnie Jant-Bi / Ecole des Sables de Germaine Acogny : At the same time we werepointing a finger at you, we realized we were pointing three at ourselves.. C’est en co-production avec l’INA et ARTE qu’elle a réalisé en octobre 2004 son premier film Histoires cachées, sales histoires.

En 1999 elle a obtenu le troisième prix aux Rencontres chorégraphiques de l’Afrique, et en 2000 le prix Jan Fabre de l’oeuvre la plus subversive aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine- Saint-Denis. Robyn Orlin a été nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite le 28 février 2009 par Denis Pietton, Ambassadeur de France à Johannesburg.

En février 2019, France Culture consacrait quatre émissions à Jean Genet, écrivain, poète et auteur dramatique français.

un projet de Robyn Orlin
avec Andréas Goupil, Arnold Mensah, Maxime Tshibangu
création lumières et régie générale Fabrice Ollivier
création costumes Birgit Neppl
création vidéo Eric Perroys
création musique Arnaud Sallé
assistante stagiaire à la metteuse en scène Adèle Baucher
production et diffusion Damien Valette
coordination Cécile Steinbrecher
remerciements particuliers à Christophe Grelié pour son aide à la création lumière, Kerstin Micheel, Clémence Pajot, Danièle Demeaux, Fred Koenig, le personnel technique et d’accueil du CN D, le théâtre des Amandiers et la MC93 pour le prêt de matériel.

Production City Theater & Dance Group et Damien Valette Prod. • Coproduction City Theater & Dance Group ; CDN de Normandie-Rouen ; Théâtre de la Bastille ; Festival d’Automne à Paris ; Théâtre Garonne Scène européenne — Toulouse et Centre Culturel Kinneksbond de Mamer (Luxembourg) • Le spectacle a reçu le soutien du CDN Normandie Rouen dans le cadre d’une résidence artistique. • Avec le soutien du CN D Centre national de la danse, accueil en résidence. • Création le 4 novembre 2019 au Théâtre de la Bastille, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris • Film : The Maids (1975), réalisé par Christopher Miles, avec Glenda Jackson, Susannah York et Vivien Merchant

LOGOS-COPRO