JUIN

Mercredi 28, Jeudi 29 et vendredi 30 à 19h00

                          ROUEN           THÉÂTRE DES DEUX RIVES

 

Scènes des Paravents, de Haute surveillance, du Balcon et du Condamné à mort

Par la classe d’art dramatique d’orientation professionnelle du Conservatoire de Rouen « Personne ne sait rien d’abord, les comédiens ne savent pas grand-chose, mais l’homme qui les enseigne ne
doit rien savoir et tout apprendre, sur lui-même et sur son art, en les enseignant. Ce sera une découverte pour eux mais aussi pour lui. »

J. G.

Ces travaux publics de fin d’année de notre classe d’art dramatique d’orientation professionnelle du Conservatoire de Rouen sont consacrés à Jean Genet. Une scène de Haute surveillance, pour situer l’action, la prison et la colonie pénitentiaire de Mettray où se dérouleront, joués par des jeunes détenus, Les Paravents, puis une scène du Balcon. Le fil rouge du spectacle est Le Condamné à mort, premier texte édité du poète, un chant d’amour.
La langue de Genet nous bouleverse et nous émeut, de son plus beau classicisme à sa brutalité radicale. Elle nous donne à entendre et à tenter un théâtre qui dit la beauté, la douleur et la violence du monde.
À la fin du Funambule, Jean Genet écrit à Abdallah : « Il s’agissait de t’enflammer, non de t’enseigner ». Aussi, est-ce cela qui nous guide vraiment ; faire en sorte que nos apprentis comédiens brûlent les planches.
Il s’agit de rechercher et de révéler, si possible, leur incandescence.

M.A.

Entrée libre sur réservation au 02 35 70 22 82

 


Travaux dirigés par Maurice Attias
Assisté de Clémence Ardoin
Direction musicale, arrangements et piano Victor Pognon
Chef de chant Marina Haquet
Chorégraphies Aline Mottier
Avec
Nabil Abdelkader-Berrehil, Clémence Ardoin, Hugo Bindel, Jordan Cado, Inès Chouquet, Vladimir Delaye, Destin Destinée, Andréas Goupil, Lorraine Kerlo Aurégan, Charles Levasseur, Charles Michel, Émilie Momplay, Héléna Nondier, Adèle Rawinski, Kim Verschueren