Les artistes du CDN

David Bobée, directeur du CDN de Normandie-Rouen

Photo David Bobée

Depuis septembre 2013, David Bobée dirige le Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, premier CDN à vocation transdisciplinaire. Son théâtre est sans frontières. Ses interprètes sont acteurs, danseurs ou acrobates, professionnels, amateurs ou en situation de handicap, et brillent par leur diversité de nationalités et de cultures. Avec eux, il donne à réfléchir le monde depuis ses périphéries et ses identités différentielles. Engagé dans une recherche théâtrale originale, il met en œuvre conjointement scénographie, écriture dramaturgique, travail du son, de l’image et du corps. Ses créations mêlent le théâtre, la danse, le cirque, la musique, la vidéo, la lumière et se jouent partout en France et à l’étranger. Après le succès de Lucrèce Borgia qui vient de terminer sa tournée, ses récentes créations sont : Paris (2015) d’après le Roman de Frédéric Ciriez ; Les Lettres d’amour, créé en avril 2016 à l’Espace Go de Montréal ; l’opéra The Rake’s Progress de Stravinsky créé en novembre 2016 au Théâtre de Caen. Cette saison, il met en scène Peer Gynt de Henrik Ibsen (créé en janvier 2018 au Grand T à Nantes) ; Stabat Mater de Pergolese, avec Sébastien d’Hérin, Caroline Mutel et l’ensemble Les Nouveaux Caractères, créé au CDN de Normandie-Rouen en avril 2018 ; La nonne sanglante, opéra de Charles Gounod créé en juin 2018 à l’Opéra comique. David Bobée sera également présent au Festival d’Avignon 2018, où il orchestrera le feuilleton théâtral « Mesdames, messieurs et le reste du monde », avec Ronan Chéneau à l’écriture.

Catherine Dewitt, artiste permanente

Photo Catherine Dewitt

Catherine Dewitt a suivi une triple formation : Lettres, Histoire et Art dramatique. Elle a travaillé en tant que comédienne avec notamment François et Jacques Debary, Yannis Xenakis et Rachid Safir, Alain Bézu, Patrick Sandford, Nordine Lahlou, Heinz Schwarzinger, Bernard Rozay, David Bobée, Marc Lainé…. Ainsi que quelques expériences au cinéma avec entre autres Agnès Jaoui et Claude Duty… Elle a mis en scène quelques spectacles avec notamment Anne Alvaro et François Marthouret.

En tant que dramaturge et formatrice, elle a conçu et réalisé de nombreux événements en action culturelle autour de  créations et de  programmations nationales : au CDN de Montpellier avec Jacques Nichet, au théâtre de Nîmes avec Jean Lebeau ainsi qu’au TNT de Toulouse, au Théâtre de Cherbourg avec Annette Breuil, Au Quartz de Brest avec Jacques Blanc, au Théâtre de la marionnette à Paris avec Lucile Bodson… Son travail avec des collaborateurs issus d’univers artistiques transdisciplinaires lui a permis de diversifier son expérience du plateau. Cette saison, elle jouera dans Peer Gynt mis en scène par David Bobée. Elle est actuellement artiste permanente et dramaturge du CDN de Normandie-Rouen auprès de David Bobée et orchestre le Laboratoire des spectateurs.

Découvrez le Labo des spectateurs, orchestré et conduit par Catherine Dewitt.

Les artistes associés

Photo Ronan Chéneau

Ronan Chéneau, auteur

Ronan Chéneau a commencé à écrire pour le théâtre il y a une dizaine d’années (une vingtaine de spectacles pour le théâtre, le cirque et la danse). Il a éprouvé une méthode, une « écriture de plateau » au fil de pièces écrites notamment pour David Bobée, fidèle complice de ces dix dernières années. Ensemble ils ont créé les spectacles : Res Persona, Fées, Cannibales, Les laboratoires d’imaginaire social, Petit Frère, Warm, Nos enfants nous font peur quand on les croise dans la rue, Drop, Les arrivants.

Ses textes répondent à des commandes, suscitées par des rencontres, des collaborations. Ils sont souvent qualifiés de « politiques ». Ronan Chéneau écrit également pour la musique et le cinéma. Cette saison, vous (re)découvrirez son écriture dans les spectacles My Brazza et Mesdames, Messieurs, et le reste du monde, tous deux mis en scène par David Bobée.

Il écrit actuellement le Roman du CDN, à paraître bientôt mais dont vous pouvez lire les premières pages sur ce site…

Photo Lorraine de Sagazan

Lorraine de Sagazan, actrice et metteure en scène

Lorraine de Sagazan est actrice de formation. En avril 2014, elle crée son premier spectacle Ceci n’est pas un rêve à La Loge. Elle assiste Thomas Ostermeier sur Le Mariage de Maria Braun. Elle crée ensuite Démons de Lars Norén au Festival Fragments d’Été 2014, à La Loge et au Théâtre de Belleville pour 60 dates à l’Automne 2015. Elle crée une adaptation d’Une maison de poupée d’Ibsen en octobre 2016 à Mains d’Œuvres et au Théâtre de Vanves. En 2017/2018, Lorraine de Sagazan est associée au CDN de Normandie-Rouen, et fait partie du pôle européen de création du Phénix / Scène nationale de Valenciennes. Elle est choisie pour monter la commande d’auteur à Yann Verburgh pour le jeune public du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis en partenariat avec 5 théâtres du territoire : Les règles du jeu sera créé en janvier 2018. À l’automne 2017 au CDN de Normandie-Rouen, Lorraine mettra en scène le texte francophone lauréat du Prix RFI. Platonov, la prochaine création de La Brèche aura lieu au printemps 2019 et le Théâtre Bronski + Grünberg à Vienne l’invite à travailler autour de Tchekhov avec des acteurs autrichiens. Cette saison au CDN, vous pourrez également découvrir son travail dans le spectacle Démons.

Photo Gurshad Shaheman

Gurshad Shaheman, auteur, comédien et artiste de cabaret

Gurshad Shaheman a été formé à l’Ecole Régionale d’Acteur de Cannes (ERAC). En tant qu’acteur, assistant à la mise en scène ou encore traducteur du persan, il a notamment collaboré avec Thierry Bédard, Reza Baraheni, Thomas Gonzalez ou Gilberte Tsaï. Soutenu par le festival Les Rencontres à l’échelle depuis 2012, il écrit et interprète ses performances dont les trois premières regroupées sous le titre Pourama Pourama. Ce triptyque a été cité dans les Inrocks parmi les 5 meilleurs spectacles de 2015. Il est également membre actif des cabarets Bas Nylons dirigés par Jean Biche à Bruxelles et produit ses propres soirées sous le label Cabaret Dégenré. Lauréat en 2017 de la Villa Médicis Hors les Murs – Institut français, il est également accompagné par Le Phénix, scène nationale Valencienne dans le cadre du Campus du Pôle Européen de la Création. Prochainement, il jouera dans AK47, adaptation d’un roman d’Oliver Rohe, dirigé par Perrine Maurin avec qui il collabore régulièrement en tant qu’acteur et dramaturge. Artiste associé au CDN de Normandie-Rouen depuis cette saison, vous pourrez le découvrir interprétant le rôle d’Hermione dans Andromaque de Racine, mis en scène par Damien Chardonnet-Darmaillacq et dans son spectacle Pourama Pourama.

Photo Rebecca Chaillon

Rébecca Chaillon, auteure et performeuse

D’origine antillaise, Rébecca Chaillon passe son enfance et son adolescence en Picardie. Elle rejoint Paris pour des études d’arts du spectacle et intègre le conservatoire du XXe. Elle travaille de nombreuses années au sein de la compagnie de débat théâtral Entrées de Jeu, en tant que comédienne. Rébecca aime voyager pour créer et créer pour voyager ; ses textes sont nourris de ses pérégrinations en Martinique, en Russie, au Burkina Faso, au Mexique. Elle fonde en 2006 à Creil, la compagnie Dans Le Ventre où elle crée des pièces qui parlent de femmes, jouées par des femmes. Sa  rencontre avec Rodrigo Garcia la confirme dans son envie d’écrire pour la scène performative, d’y mettre en jeu sa pratique de l’auto-maquillage artistique et sa fascination pour la nourriture. « Je voulais raconter les histoires de ma peau, de mon ventre ». C’est ainsi que l’on pourrait présenter sa première pièce, un seule en scène, L’estomac dans la peau (lauréat CNT dramaturgies plurielles) et ses autres créations au format court. Rébecca performe pour de nombreux événements et lieux comme la Ferme du Buisson, la Scène Nationale d’Orléans. Elle collabore également avec les Lubies lors du Festival Nov’art et avec la Cie Dromosphère pour les 30’30. Elle est depuis cette saison, artiste associée au CDN de Normandie-Rouen. Nous l’avions accueillie dans le spectacle Loveless de Yann Dacosta la saison dernière. Vous pourrez à nouveau découvrir son univers dans l’une de ses propres créations : Monstres d’amour.

En savoir plus : http://dansleventre.com

Photo Mehdi-Georges Lahlou

Mehdi-Georges Lahlou, performeur et plasticien

Né en 1983 aux Sables d’Olonne, Mehdi-Georges Lahlou vit et travaille à Bruxelles et Paris. Quand on observe l’ensemble de son œuvre réalisé à ce jour, trois constantes principales, parmi d’autres, se dessinent : l’une concerne son rapport au corps, l’autre son rapport à l’espace. On peut même affirmer qu’assez souvent, les deux sont entremêlées. Sa relation au corps n’est évidemment pas étrangère à sa formation initiale de danseur, celle à l’espace à son travail de « sculpteur », terme sans doute le plus adéquat pour parler de sa démarche artistique, même si la photographie – et là on touche au troisième point : la question de la mémoire –  n’en est jamais absente non plus. Mehdi-Georges Lahlou est depuis cette saison artiste associé au CDN.

En savoir plus : http://www.mehdigeorgeslahlou.com/

 
 
 

Les anciens artistes associés

Invités au CDN puis partis vers d’autres horizons, retrouvez le parcours de Marc Lainé, Bérangère Jannelle, Edward Aleman et Wilmer Marquez.
http://www.cdn-normandierouen.fr/artistes-des-saisons-precedentes/