Pink Machine

Compagnie 1% Artistique | Garance BONOTTO
 

Trois drag-queens ont été sélectionnées pour participer à une expérience cabarettique unique, la Pink Machine : un dispositif spectaculaire digestif en plastique rose gonflable dont on ne peut sortir avant la fin. Elles sont invitées à y rendre hommage à leur icônes féminines, sous l’égide de la maîtresse de cérémonie Pinkessa, au rôle ambigu.

Mais se rincer l’œil ou se mettre quelque chose sous la dent semble plus compliqué que prévu dans la Pink Machine, car rien ne se passe comme prévu : bien que la Pink Machine fasse feu de tout bois en mettant en forme les confessions, les souvenirs, les névroses des participantes au service du divertissement, les numéros des drag-queens débordent, dérapent, échouent à être complètement formatés.

Pinkessa, pour sauver les pots cassés, galvanise les trois drag-queens afin de mieux les marketer. Elle leur fait miroiter un avenir rose bonbon et les incite à briller dans toute leur singularité en formant un groupe de drag-queens superstars : plutôt que de subir la verticalité du show-business, il leur faut désormais devenir leur propre icône. Ainsi, la Pink Machine s’avère de plus en plus machiavélique en tentant d’ébranler l’équilibre du trio par le poison de l’ambition.

Poussées dans leur retranchement par une ultime machination racoleuse de Pinkessa, les drag-queens décident de saboter la Pink Machine. Dès lors, émancipées mais pas indemnes, elles transforment le plateau en un anti-spectacle et renouent avec l’âge ingrat. Elles tentent de rendre vivante l’icône, qui n’est qu’une image, et célèbrent à leur façon des féminités plurielles comme autant de joyeuses monstruosités.

Le spectacle Pink Machine est un cabaret expérimental explorant notre relation affective aux icônes féminines dans la culture pop : tant un hommage irrévérencieux à nos stars, qu’une tentative de subversion des stéréotypes. Un spectacle sur des traces, sur des ombres, tantôt pesantes tantôt exaltantes : celles des icônes qui nous hantent et nous construisent tout à la fois.


 

Garance BONOTTO : « On l’aime parce qu’elle ose ! »

Elle est de cette génération prometteuse d’artistes féminines qui écrivent et mettent en scène des textes intimes, au cœur des questionnements de notre société. Garance ose nous bousculer, faire valser les codes pour nous faire prendre de la hauteur. De son histoire singulière avec le milieu Drag-queen et les icônes de la pop-culture, elle crée un univers sur nos modèles de féminité.

 

La presse en parle

France 3 Normandie ~ 13/01/2024 • Relikto ~ 10/10/2023 • Reportage France 3 ~ 07/10/2023 • Relikto ~ 12/09/2022

 

 

La tournée 2023~2024

• 29 août au 8 septembre 2023 ~ Résidence de création ~ La Halle Ô Grains | Bayeux (14)
• 29 septembre au 10 octobre 2023 ~ Résidence de création ~ CDN de Normandie-Rouen | Rouen (76)
CRÉATION • 11 au 13 octobre 2023 ~ CDN de Normandie-Rouen ~ Théâtre de la Foudre | Petit-Quevilly (76)
• 16 au 18 janvier 2024 ~ Comédie de Caen ~ CDN de Normandie | Caen (14)
• 6 février 2024 ~ La Halle ô Grains | Bayeux (14)
• 13 au 15 mars 2024 ~ Le Volcan Scène nationale ~ Théâtre des Bains Douches | Le Havre (76)
• 14 juin 2024 ~ Le Tangram ~ Scène nationale | Évreux (27)

Les coupes budgétaires de 202 millions d’euros affectent gravement le service public des arts et de la culture !LIRE LE COMMUNIQUÉ
+