Le Chant du père

Hatice Özer
 
Une histoire de filiation

C’est une histoire de filiation et de transmission, entre un père immigré et sa fille. Une affaire de mémoire aussi. En 1986, Yavuz Özer arrive en France pour offrir un avenir meilleur à ses enfants, pour travailler et se fondre dans les usines, comme des milliers d’autres. Aussi loin qu’elle s’en souvient, sa fille Hatice l’a toujours entendu chanter l’exil, le mal du pays, le déracinement. Aujourd’hui comédienne — notamment repérée aux côtés de Wajdi Mouawad — c’est sur scène qu’elle l’invite à raconter, en musique, ces tranches de vie qu’elle confronte à son parcours de femme, née en France dans une famille turque. Ensemble, avec son père au saz, un luth oriental, en turc ou en français, parlé ou chanté, lui et elle racontent ces histoires universelles ou singulières de leur génération, des galères de papiers au désastre des conflits armés. Ce n’est ni du théâtre, ni un concert, ni une fête : c’est un cabaret khâmmarât. Le mot vient de l’arabe, il signifie le lieu où l’on boit et où l’on chante. Où la mélancolie s’efface pour laisser place à la joie. Un témoignage sincère et bouleversant.

 

 

 

La presse en parle

SceneWeb ~ 28/02/2022 • Relikto ~ 21/02/2022 • Politis ~ 10/03/2022 • La fleur du Dimanche ~ 07/05/2022 • Genevieve Charras ~ 08/05/2022

 

  • Le Chantd du Père © Arnaud Bertereau
La tournée 2022~2023

• 19 novembre ~ Scène Nationale du Sud Aquitain | Saint-Jean-de-Luz (64)
• 30 novembre ~ La Soufflerie | Rezé (44)
• 14 au 19 février ~ Théâtre de la Tempête | Paris (75)
• 21 février ~ Scènes de Territoire | Bressuire (79)