L’oiseau de Prométhée

Camille Trouvé & Brice Berthoud
 
Ou le miracle de la tragédie

Après avoir exploré les ressorts de l’intime, du sentiment amoureux et du désir dans notre dernier spectacle, Le Nécessaire Déséquilibre des choses, nous entreprenons de gravir une autre montagne, celle de la traversée d’une épopée politique.

Le théâtre de la compagnie Les Anges au Plafond a toujours mêlé poésie et politique. De la condition de la femme artiste dans Les Mains de Camille, à la désobéissance civile dans Une Antigone de Papier, en passant par la lutte pour les droits civiques dans White Dog, un souffle de liberté et une volonté de questionner l’état du monde traversent les créations de la compagnie. Ce nouveau projet creuse encore plus nettement le sillon de cet intérêt pour la chose politique, au sens des rapports de pouvoir qui saisissent le monde que nous occupons.

Il s’agit de parler de la crise économique et financière qui n’a pas relâché son étau sur la Grèce contemporaine, de parler non seulement de sa genèse, de sa symbolique mais aussi et peut-être surtout de ce qu’elle signifie pour l’avenir.

Par-delà les étendues de temps qui les séparent, deux Grèce se font face sur le plateau : l’une mythologique, éternelle, l’autre contemporaine et bien réelle. Et malgré la corne d’abondance que les Dieux agitent à la table du banquet, on sent qu’il y a quelque chose de pourri au Royaume de l’Euro.

Une grande table de fête. Une célébration qui pourtant, n’en est pas une. Le dernier repas entre les hommes et les Dieux d’un côté, la table des négociations où siègent le FMI, la Banque centrale et l’Union européenne de l’autre : un raccourci dans l’échelle du temps. Ici, Prométhée trompe Zeus au moment du partage du bœuf sacré ; là, le gouvernement grec négocie un nouveau plan de sauvetage… Nous sommes tout à la fois à la fin de l’âge d’or au cœur de la Grèce antique et en 2015, à l’apogée de la crise de la dette publique grecque.

Et l’on s’interroge.
Comment est-ce que l’on partage la richesse ?
Qui décide de la répartition ?
Pourquoi l’humanité a-t-elle été chassée du paradis ?
Fallait-il sacrifier la Grèce sur la table des négociations ?
Quel terrible outrage le peuple a-t-il commis pour qu’il doive maintenant le payer si cher ?
La question est d’autant plus brûlante, que le peuple, c’est nous.

 

 

 

 

Un spectacle pour l'Europe

Le projet réunira dans sa distribution, dans sa production et sa diffusion des partenaires Européens. Des résidences d’écriture et des laboratoires sont prévus en Europe dès la saison 2022/23. Les contacts sont en cours avec le Grèce, la Norvège, l’Italie et l’Allemagne.

• Automne 2023 ~ CDN de Normandie-Rouen (76) ~ CRÉATION